La Geographie

La Mongolie, une destination touristique qui se mérite. Le tourisme en Mongolie tourne autour de sa culture et de ses traditions intactes, une nature protégée et sa faune. La liste des paysages a decouvrir est aussi immense que les steppes : les immense paysages infinis, les éleveurs de chevaux locaux qui s’occupent des touristes dans les plaines du désert de Gobi, les plateaux ondulés et les vastes prairies qui forment le cœur de la Mongolie, qui est une zone de transition entre la forêt de la taïga sibérienne, les steppes d’Asie centrale, les hautes montagnes de l’Altaï et le désert de Gobi. Mis à part les steppes, rien d’aussi magiques n’existent ailleurs : le désert de Gobi, le lac Huvsgul, les hautes chaînes de montagnes de l’Altaï, le Parc National Gorhi Terelj ainsi que le site de Kharkhorin, l’ancienne capitale de la Mongolie avec le monastère d’Erdene Zuu et Oulan-Bator seront les points centraux de votre visite en Mongolie. Au 21e siècle, la Mongolie reste l’un des rares pays à conserver sa culture et ses traditions anciennes. Le mode de vie nomade joue un rôle important dans la création d’une perception générale sur la Mongolie.

Situé sur le plateau littoral de l’Asie centrale entre la Chine et la Sibérie russe, la Mongolie couvre une superficie de 1.566.500km2 ce qui correspond à peu près à la taille de l’Europe occidentale. La Mongolie s’étend sur environ 2400 km d’est en d’ouest et environ 1260 km du nord au sud. La longueur totale des frontières du pays est de 8158 km. Le pays est montagneux avec une altitude moyenne de 1580 mètres d’altitude. Le point le plus bas, Huh Nuur, est à 560 mètres au-dessus du niveau de la mer et le point culminant est le mont Huiten dans la chaine de l’Altai, en Mongolie, avec une altitude de 4374 m. La capitale Oulan-Bator se trouve à 1380 mètres. La géographie du pays se caractérise par une grande diversité. Du nord au sud, il peut être divisé en quatre zones: la forêt de montagne steppe, la steppe de montagne, et, dans l’extrême sud, les paysages semi-désertiques et désertiques. Ces derniers représentant environ 30% de l’ensemble du territoire. Les principales montagnes sont concentrées dans l’ouest, beaucoup ayant une altitude supérieure à 2000 mètres et les plus hauts sommets du pays sont enneigés de façon permanente et les terres couvertes de glaciers. Les montagnes et les forêts denses dominent le centre et le nord de la Mongolie. De vastes prairies sont également présentes dans cette zone. À travers la partie orientale du pays, les grandes prairies s’étendent dans la steppe asiatique. Les steppes se glissent jusque dans le désert de Gobi, dans le sud de la Mongolie de l’Est à l’ouest du pays. Le sol du Gobi est principalement plein de roches et de cailloux mais il contient aussi de vastes zones de dunes de sable dans les endroits les plus secs du Gobi près de la frontière sud (OMC, 1994). Le pays est parsemé de centaines de lacs, le plus important étant le lac Ubs, couvrant une superficie de 3350 km2. On peut aussi nommer le lac Huvsgul 2620 km2 et le lac Khara 1852 km2. Le lac Huvsgul est également le plus grand lac d’eau douce d’Asie centrale. Les plus grands fleuves sont l’Orkhon, 1124 km, le Kherlen, 1090 km et Selenge, 539 km.